Yucatán, au pays des Mayas !

Yucatan Mayas

voyage valise  voyage en couplegros budget

Voyage effectué en novembre 2021
Durée : 14 jours 

Bienvenue au Mexique !

Souvenez-vous des cartoons de votre enfance se déroulant au Mexique symbolisés par les sombreros, les maracas, les cactus ou les déserts. Qui ne se souvient pas de la souris la plus rapide du Mexique se nommant Speedy Gonzales et de son cri de guère « Arriba Arriba” ? Dans notre imaginaire, le Mexique c’est aussi Zorro ou les westerns américains.
Eh oui cette image est un cliché ! Enfin pas tout à fait :  le nord du Mexique est bien aride et semi-désertique, notamment vers la frontière américaine Cette zone représente plus ce mythe mexicain de notre enfance. Mais le sud du Mexique possède un climat très différent : tropical et donc humide avec une végétation luxuriante, comme dans le Yucatán. Je vais vous transporter au cœur d’un Mexique symbolisé par la culture maya et ses pyramides, ses innombrables cénotes cachés, sa faune et sa flore époustouflante. En route pour un road trip à travers la péninsule du Yucatan dans Myoxybubble Mexique !

Sommaire

Notre itinéraire

Vous pouvez cliquer sur toutes les photos de cet article afin de les visualiser en grand format

Yucatán, au pays des Mayas !

Jour 1 : Arrivée à Cancun

Un road trip au Mexique se planifie un minimum avant votre départ. Dans un 1er temps, Il est important que vous fassiez appel à une bonne agence de location de voiture. Je vous recommande l’agence Touracancun qui est très fiable et réactive Votre location intégrera toutes les assurances, même une anti-corruption. Un bonus rassurant, même si à aucun moment nous n’avons été confronté à cela.
Pendant votre séjour, Touracancun sera à vos côtés et prendra de vos nouvelles via WhatsApp. Vous recevrez en plus d’autres informations pratiques par mails tout au long de votre séjour. A la moindre question, ils sont facilement joignable. L’autre avantage en passant par cette agence est que vous payer votre facture sur place et non à la réservation. Faites une demande de devis sur internet avant de partir et validez votre réservation. Vous n’aurez pas de surprise sur place. Le prix annoncé sur le devis sera bien le prix final facturé.
Attention au Mexique, les cartes de crédits sont privilégiées au cartes de débits pour la réservation sous peine de devoir laisser une caution plus importante. A votre arrivée à l’aéroport une navette de l’agence vous donnera rendez-vous à un point précis. Soyez patient car ils ne sont pas forcément à l’heure. Nous avons bien attendu 30minutes avant leur arrivée. La restitution du véhicule sera simple, rapide et sans discussion. Pas besoin de laver le véhicule (sauf s’il est très sale)) même si cela est conseillé.
Autre point important à organiser avant votre départ ou sur place est l’achat d’une carte SIM locale pour avoir de la data à moindre frais. Arrivant en pleine nuit, nous avons préféré recevoir notre carte SIM directement à notre domicile avant le départ grâce à Holafly. La carte est arrivée dans notre boîte aux lettres sous 4 jours. Très rapide ! Nous avons bien fait de nous organiser ainsi car tout était fermé à notre arrivée à l’aéroport. Le prix est un peu plus cher mais c’est plus sûr. Il faut compter 50€ pour une carte SIM en illimité pour 15 jours donc cela reste raisonnable.

Pour votre nuitée à Cancun, si vous êtes juste de passage, nous pouvons vous conseiller de dormir chez Rob&Lalo. Ils habitent dans un quartier très calme et sûr.
Chez Rob&Lalo, vous vous sentirez comme chez vous ! Ils sont des hôtes très attentionnés, arrangeants et de bons conseils. Nous avons eu des échanges agréables avec eux. Et malgré que nous arrivions très tard à leur domicile, ils ont tout de même acceptés de nous héberger. Nous n’avons pas hésité une seconde à reprendre une nuit chez eux pour notre fin de séjour. La maison est décorée avec goût et est d’une propreté impeccable, même avec 1 chien et 2 chats (très bien éduqués). La literie est très confortable. Je recommande à 100% !

Jour 2 : Nos 1ers cénotes et Tulum

# Cénote Azul

Les cénotes sont caractéristiques de la péninsule du Yucatán. Mais qu’est ce qu’un cénote ? Les cénotes sont appelés aussi « puit sacré” ou « trou d’eau”.
Les cénotes sont des gouffres liés à l’effondrement de roches solubles (calcaire) et remplis d’eau douce (avec parfois une couche inférieure d’eau de mer).
Certains cénotes sont reliés entre eux ou à la mer par des réseaux de galeries souterraines naturelles.
Lorsque les cénotes se trouvent dans la mer, ils sont appelés « trous bleus”. Dans les terres, ils forment des puits naturels pouvant atteindre plusieurs dizaines, voir centaines de mètres de profondeur. A l’époque, les cénotes permettaient aux Mayas de communiquer entre le monde des vivants et le monde des morts.

Il est important de préserver au maximum les cénotes du tourisme. Pour cela une douche est obligatoire avant de se baigner. L’utilisation de crème solaire, d’anti-moustique et de maquillage est interdite car ils sont très polluant. La température de l’eau reste constante toute l’année. Ils se refroidissent peu pendant les mois d’hiver et se stabilisent en moyenne à une température oscillant entre 24 à 25 ° C.

L’entrée du cénote Azul vous coûtera 120 pesos/personne. Le site est ouvert de 9h à 17h. La particularité du cénote Azul est qu’il n’est pas un gouffre comme la majorité des autres cénotes.

cénote Azul cénote Azul cénote Azul

Vous allez bénéficier d’un magnifique cénote à ciel ouvert, doté d’un dégradé de bleus époustouflant qui va vous en mettre pleins les yeux.

cénote Azul cénote Azul cénote Azul

Vous allez même pouvoir bénéficier d’un fish spa gratuit !

cénote Azul cénote Azul

Attention ça chatouille ! Les poissons vont se faire un plaisir de manger les peaux mortes de vos pieds. Après la séance, ces derniers seront tout doux et dépourvus de callosités. Possibilité d’apporter votre masque et tuba pour admirer les fonds. Pour les plus courageux, un saut d’environ 6m est possible ! C’est l’attraction du site en plus de sa beauté naturelle.

# Cénote Dos Ojos

Avant de vous y rendre, je vous informe que son prix d’entrée est de 500 pesos/personne (environ 20€). Ce prix comporte la visite du grand et du petit cénote. Possibilité de faire un tour d’1h dans le grand cénote en plongée bouteille pour 75€/personne. Ces prix sont excessifs et non justifiés selon moi par rapport à d’autres cénotes beaucoup moins cher et plus beaux. Le site est très touristique ! Honnêtement, ce n’est pas celui que je recommande le plus, même s’il est très beau à explorer avec ses eaux d’un bleu turquoise incroyable. Il est très prisé par les plongeurs et snorkelers. Compter 1h de visite pour chaque cénote.

Attention, je vous conseille de ne pas signaler l’utilisation d’un appareil photo de type réflexe, car il sera considéré comme du matériel professionnel et on vous demandera de payer 300 pesos (cette remarque est valable pour tous les sites touristiques).
Par contre, vous avez le droit d’utiliser l’appareil photo de votre téléphone. Pensez à équiper ce dernier d’une pochette étanche pour immortaliser l’exploration des cénotes du Yucatan ou de posséder une GoPro.

.Cénote Dos Ojos Cénote Dos Ojos Cénote Dos Ojos Cénote Dos Ojos Cénote Dos Ojos Cénote Dos Ojos

Sur le site, ouvrez les yeux et regarder bien où vous mettez les pieds car Il est possible de croiser sur votre chemin une belle mygale!

mygale Cénote Dos Ojos

# Tulum, la ville bohème !

La ville de Tulum mérite un passage de quelques jours! C’est un incontournable même si le lieu est touristique. C’est une destination éco chic du Mexique. Vous allez l’aimer aussi bien de jour qu’à la tombée de la nuit avec son ambiance chic et bohème, rythmée au son de la musique et de ses lumières. La rue principale, très cahoteuses, bénéficie de restaurants, hôtels et boutiques aux décorations bohèmes artisanales. Ils utilisent des matières naturelles qui invitent au dépaysement et à la détente contrairement aux grands hôtels bétonnés.

Tulum Tulum

Les restaurants gastronomiques de Tulum sont très romantiques pour un dîner au chandelle. Certains possèdent une vue splendide sur la jungle et où l’on peut admirer de magnifiques couchés du soleil. Tulum jouie également de plages paradisiaques qui invitent au farniente. Attention, certaines plages le long du littoral ne sont pas accessibles car elles appartiennent aux grands hôtels. Ils vous suffit, pour y accéder, de réserver un transat et de consommer un minimum.

# Où dormir à Tulum ?

Vous rêver d’un camp de luxe au romantisme exquis ?

Bienvenue à Uman Glamping tulum et Cenote. Ce camping de luxe bénéficie de 7 tentes très joliment décorées et aménagées à la façon d’une yourte très spacieuse. Vous bénéficierez d’un réseau wifi. Les tentes sont dotées de moustiquaires pour votre confort. Vous y trouverez toutes les commodités comme un lit king size, les toilettes, un lavabo et une douche à l’italienne extérieure avec l’eau chaude très appréciable. Le tout est privé. Vous serez perdu au beau milieu de la jungle de Tulum et entouré de palmiers. Le lieu invite à la relaxation et à la méditation.

Uman Glamping Tulum et cenote Uman Glamping Tulum et cenote Uman Glamping Tulum et cenote Uman Glamping Tulum et cenote Uman Glamping Tulum et cenote

Le Glamping possède un très bon restaurant attenant appelé « pizzine » que je vous conseille fortement. A la nuit tombée, le restaurant est illuminé de milles feux et doté d’un brasero donnant une ambiance chic et cosy.

restaurant Pizzine

Le glamping donne également accès à un magnifique cénote privé, en empruntant la passerelle en bois et en longeant les mangroves à l’arrière des tentes. L’hôtel se situe dans un quartier très calme de la zone hôtelière de Tulum. Vous allez être connecté à la nature luxuriante de Quintana Roo. Un vrai moment Zen. Il vous faudra prendre votre véhicule pour rejoindre le centre de la zone hôtelière principale. La réservation comprend un petit déjeuner très bon et copieux (Assortiment de fruits, granola, fromage blanc, croissant, jus d’orange frais pressé et café). Il se prendra non loin, chez Nativus, l’autre établissement du propriétaire.

Le personnel de chez Nativus ne parle pas bien l’anglais mais est souriant et d’une extrême gentillesse. Il existe des hôtels plus luxueux mais cela ne m’intéresse pas.

Je n’hésiterai pas à revenir dans ce glamping de luxe ! Cette chambre n’étant pas disponible tout le long de notre séjour à Tulum, nous avons dû essayer un autre logement. Je peux donc également vous conseiller la chambre Maya chez Serena. Le camping se situe sur la gauche du restaurant mexicain Mateo’s. Nous avons mis un peu de temps à trouver le camping car il est caché dans une rue à mi-chemin ! Il y a des places de parking à l’entrée.
C’est une autre tente glamping de luxe. Les chambres possèdent toutes la climatisation. Elles sont très spacieuses, joliment décorées mais peu éclairées. Le complexe bénéficie d’une jolie piscine et d’un solarium, d’un espace détente et de musculation en extérieur.

Glamping chez Serena Glamping chez Serena Glamping chez Serena Glamping chez Serena Glamping chez Serena Glamping chez Serena

Le camping est proche de la mer. Le prix de la nuitée inclus un petit déjeuner continental du Mexique. Le seul point négatif est la rue qui est bruyante car animée jusqu’à 2-3h du matin. N’hésitez pas à dîner au restaurant mexicain Chez Mateo’s. L’ambiance y est top, avec des groupes de musiciens. C’est un restaurant typiquement local avec burritos, tacos et autres. Attention, comme dans tous les restaurants un pourboire de 10, 15 voire 20% est obligatoire mais au choix.

Chez Mateo’s restaurant

Jour 3 : Tulum et ses trésors

# Les ruines archéologiques de Tulum

Les ruines archéologiques de Tulum font parti d’un site maya exceptionnel qui surplombe la mer des Caraïbes.

Les ruines archéologiques de Tulum Les ruines archéologiques de Tulum Les ruines archéologiques de Tulum Les ruines archéologiques de Tulum

Lors de votre visite, vous comprendrez mieux la vie des mayas à l’époque et les échanges du commerce maritime. Le site fait parti du parc national de Tulum. La végétation qui entoure les vestiges rend la balade très agréable.

Les ruines archéologiques de Tulum Les ruines archéologiques de Tulum Les ruines archéologiques de Tulum Les ruines archéologiques de Tulum Les ruines archéologiques de Tulum Les ruines archéologiques de Tulum

Pas besoin de prendre un guide car le site est doté de nombreuses pancartes explicatives en espagnol et en anglais. Le guide permet juste une traduction en la langue souhaitée ou un accès coupe file pour l’accès au site. Le prix d’entrée est de 80 pesos/personne + 180 pesos pour le parking ! La petite astuce, il existe un parking gratuit à l’entrée secondaire du site. Les ruines ne seront pas l’unique attraction. les iguanes et les pélicans seront divertir petits et grands.

En contrebas des falaises du site, il y a des plages très populaires et surtout paradisiaques. Elles étaient malheureusement fermées lors de notre visite. Chaque année, les tortues viennnent y pondre. C’est une zone protégée.

Les ruines archéologiques de Tulum Les ruines archéologiques de Tulum

Le lieu est idyllique avec de longues plages de sable blanc et une eau cristalline bleu turquoise. Nous avons apprécié de pouvoir découvrir la célèbre Playa de las ruinas sans touristes. Nous en avons pris plein les yeux. Possibilité de faire un tour en bateau depuis la plage pour observer les ruines depuis la mer et de faire du snorkeling. Nous n’avons pas pu le faire en raison du Covid et de la fermeture des plages pour la ponte des tortues.

Le site est ouvert de 8h à 17h. Comptez environ 1h30 de visite tranquille.

# La plage Maya

Situé à 200m de la célèbre plage « Paraiso”, je vous invite à vous poser, les pieds dans le sable, pour déjeuner au bar restaurant « Pancho villa ». La vue sur la mer bleue et le sable blanc est exceptionnelle. Le bord de mer est magique et idyllique. Il invite à se relaxer, se baigner et prendre un bain de soleil accompagné d’une fresh coconut. Le ceviche mixte et le filet de poisson a l’ail étaient délicieux. L’accès à la plage est gratuit.

La plage Maya  bar restaurant "Pancho villa"

# Cénote Calavera

Je vous propose de vous arrêter au charmant cénote Calavera. Il est proche du centre de Tulum. Le site est bien aménagé avec des transats et des hamacs. Il a une forme de cercle très photogénique. 2 solutions pour descendre à l’intérieur : soit vous empruntez la haute, solide et vertigineuse échelle en bois, soit vous plongez ! Le cénote bénéficie de plusieurs attractions dont une balançoire, une corde intérieure et deux trous permettant des sauts à l’aveugle dans cette eau bleue nuit. Vous allez bien vous amuser au cénote Calavera.

cénote Calavera

De plus, Il est très Instagrammable. La grotte est habitée par des chauves souris inoffensives. N’ayez pas peur ! Il vous en coûtera tout de même 250 pesos/personne. Ouvert tous les jours de 9h à 16h. Je recommande, même si le lieu est très touristique.

# Sculpture Ven a la Luz

Nous l’avons cherché à Tulum et nous l’avons trouvé ! La statue Ven a la luz ! (signifiant « entrer dans la lumière”). Cette mère nature a été imaginé par le célèbre artiste Daniel Popper. Il est réputé pour créer des sculptures géantes humaines en bois, incroyablement belles. Ces sculptures sont toutes inspirées de la nature arboretum. Il souhaite connecter les visiteurs aux arbres et à la nature. Chaque visiteur est libre d’interpréter la signification de la sculpture. Chaque sculpture créée par Daniel Popper a une histoire. Ven a la luz se cache à ce jour dans le centre hôtelier de Tulum, à 20 mètres de l’hôtel Ahau.

Ven a la luz Daniel Popper Ven a la luz Daniel Popper Ven a la luz Daniel Popper

Sans le vouloir, ce jour-là, j’étais habillée en accord parfait avec l’œuvre d’art. Ma robe était du même marron et dotée de rainures blanches identiques. Pendant un instant, elle et moi ne faisions plus qu’un ! Nous étions en symbiose parfaite !
A ses pieds, je me suis sentie si petite ! Je me suis même prise pour Vaina et la légende du bout du monde. J’avais l’impression de m’incliner devant la belle et majestueuse Te Fiti, déesse de la vie et de l’océan, en mission pour lui restituer le cœur sacré volé par Maui ! Elle me regardait avec un regard protecteur et serein et m’ouvrait de ses deux mains son coeur vaillant et ses grands poumons verts. Elle m’invitait à traverser cette arche tropicale et à entrer dans la lumière ! Je compte partir à la recherche des œuvres de Daniel Popper dans le monde entier dans d’e futures aventures MyOxybubble.
Si vous désirez approcher cette merveille à Tulum, il vous faudra payer 70 pesos. Si vous admirez tout comme moi les œuvres de ce grand artiste originaire d’Afrique du Sud, je vous invite fortement à le follow sur son compte Instagram.

# Où manger à Tulum

Je vais vous faire découvrir un restaurant d’exception ! Il est tout simplement magnifique ! Le restaurant Karma est sur 3 niveaux. Au roof top y sont perchés plusieurs nids et un cœur réservé pour des dîners privés ou romantiques ! De jour, vous bénéficierez d’une vue incroyable sur Tulum, la mer et la végétation environnante. Mais tout cela se paye bien sûr ! Il vous faudra consommer un minimum de 100€/personne pour jouir du roof top et de ce cadre idyllique. Idéalement, je vous conseille de vous y rendre pour assister au couché du soleil.
La décoration du restaurant est une œuvre d’art à l’image du Tulum chic et bohème. Nous pourrions même imaginer qu’il a été créé par Daniel Popper ! Tout a été conçu avec des matières naturelles comme le bois !

Le restaurant Karma à Tulum Le restaurant Karma à Tulum Le restaurant Karma à Tulum Le restaurant Karma à Tulum Le restaurant Karma à Tulum Le restaurant Karma à Tulum

Chez Karma, c’est l’évasion totale de la déco jusqu’à l’assiette ! Les plats sont raffinés et les cocktails succulents ! Le personnel est au petit soin et très souriant. Sans oublier l’ambiance musicale qui est au top ! C’est mon restaurant préféré à Tulum et je vous invite à le découvrir.

Jour 4 : Pyramides de Muyil et réserve de Sian Ka’an

# Pyramides de Muyil

Les pyramides de Muyil s’appellent également pyramides Chunyaxche. Ce site archéologique Maya se situe dans la réserve naturelle de Sian Ka’an et à une vingtaine de kilomètres de Tulum. Je vous conseille de combiner votre visite du site de Muyil avec une excursion en bateau dans la réserve du parc naturel de Sian Kian. Il vous en coûtera 45 pesos pour la visite des pyramides Muyil.

Le site dégage une atmosphère très sauvage et mystique. Il se situe au beau milieu de 40 hectares de jungle environnante.

Pyramides de Muyil

Les différentes structures et vestiges sont donc dissimulés par cette forêt luxuriante, comme par exemple la pyramide principale se nommant « el castillo ».

Pyramides de Muyil "el castillo" pyramides de Muyil "el castillo" pyramides de Muyil "el castillo"

Lors de notre visite, il s’est mis à pleuvoir des cordes ! Soudainement, nous avons entendu au loin de forts rugissements impressionnant ! J’étais trempée, mais je ne pouvais pas m’empêcher de me diriger vers ce cri qui résonnait si fortement dans la jungle. Plus je me rapprochais, plus le hurlement était fort ! Ce bruit était effrayant mais ma curiosité me menait à lui.
Après analyse, je lève les yeux au ciel en direction des arbres et là nous avons découverts un couple de singe hurleur avec leurs deux petits. Ils étaient impressionnants ! Au loin, Ils avaient l’apparence de gorilles. Ils étaient noir et costaud. Le singe hurleur (Alouatta pigra) est une espèce qui fait partie du nouveau monde d’Amérique du Sud. Nous en avons vu d’autres dans la biosphère de la réserve à Calakmul. Alors, ouvrez grand les yeux et soyez attentif au moindre bruit dans les arbres. Les singes sont partout au Mexique !

La balade offre aussi la possibilité de se rendre jusqu’à un mirador en bois.

mirador réserve de Sian Ka’an mirador réserve de Sian Ka’an mirador réserve de Sian Ka’an

L’accès pour s’y rendre est payant (50 pesos). Un garde fait le guet dans une maisonnette. Il est possible d’éviter le péage, sans infractions, par un accès extérieur au site depuis l’embarcadère de la réserve de Sian Ka’an. Au niveau de l’embarcadère, vous trouverez un panneau indiquant la direction menant jusqu’au mirador.
Malheureusement pour nous, quand nous sommes arrivés sur place, il ne cessait pas de pleuvoir. La montée vertigineuse était vraiment très dangereuse et glissante. Nous n’avons pas pris le risque d’y monter sachant que la visibilité à notre arrivée au sommet serait réduite.
Par chance, nous avons fais connaissance d’un garçon se pré-nommant Miguel sur notre chemin. Contrairement à nous, Miguel a pu monter au sommet du mirador avant l’averse. Il nous a gentiment fait découvrir à travers ses photos la vue spectaculaire sur la lagune et la jungle luxuriante de Sian Ka’an. Il me les a même envoyé !

vue mirador sian ka'an

Vous pouvez le suivre sur son compte instagram @miguel.lopategui 😉.

# Découverte du parc naturel de Sian Ka’an

La biosphère de Sian Kian est composé de 3 lagunes (laguna muyil, laguna chunyaxche et laguna boca pailla). Entre la laguna muyil et la laguna chunyaxche, il existe un canal artificiel qui a été creusé par les Mayas.

La biosphère de Sian Kian La biosphère de Sian Kian

Par contre, entre la 2ème et la 3ème laguna c’est un canal naturel qui les relie. C’est dans ce canal que vous allez vous équiper de votre matériel de snorkeling pour explorer les fonds (crabes colorés et grosses langoustes). Sur le bateau et dans le canal, le gilet de sauvetage est obligatoire. Pour la séance de snorkeling, ils nous font mettre le gilet en mode couche. L’expérience était vraiment très amusante ! Vous allez être emporté par le courant et dériver sans efforts.

La biosphère de Sian Kian La biosphère de Sian Kian La biosphère de Sian Kian La biosphère de Sian Kian La biosphère de Sian Kian

Dans la 3ème lagune, Vous pourrez apercevoir des lamentins et des crocodiles.

La biosphère de Sian Kian La biosphère de Sian Kian

Les lamantins sont difficiles à apercevoir car ils ont la particularité de rester en apnée pendant plus de 15 minutes. A contrario, ils sont incapables de respirer sous l’eau et passent leur temps à manger des algues et plantes sous marines. Nous avons eu la chance d’en voir 2 ou 3 pointer le bout de leur nez mais il était très difficile de les photographier. L’expérience était incroyable car les skippers sont vraiment doués pour les repérer au loin. Nous avons pu voir également un crocodile. Vous embarquerez dans un petit bateau pouvant contenir 6 personnes. Le départ s’effectue à deux pas des pyramides de Muyil, à l’embarcadère.

La biosphère de Sian Kian La biosphère de Sian Kian

Vous pourrez y garer votre voiture. Vous allez adorer votre tour en bateau à travers les différentes lagunes. Notre capitaine slalomait à toute vitesse dans les mangroves pour notre plus grand plaisir.

La biosphère de Sian Kian La biosphère de Sian Kian

L’excursion prendra fin avec un arrêt à la plage qui donne sur la mer des Caraïbes du côté du pont boca pailla.

mer des Caraïbes au pont boca pailla mer des Caraïbes au pont boca pailla  mer des Caraïbes au pont boca pailla

La plage est très jolie avec son sable blanc. On y aperçoit des pélicans et des échassiers. L’heure du retour à l’embarcadère est arrivée, mais vous repartirez avec de beaux souvenirs. Le tour dure 4h.
Le tarif de l’excursion est 6500 pesos pour 1 bateau. Nous étions 4 personnes, nous avons donc payé 75€/personne. Sachant que l’on peut aller jusqu’à 6 personnes par bateau. Cela réduit le coût. Il est préférable de s’organiser avec d’autres personnes et de dire que vous êtes ensemble pour diminuer le prix. S’ils réalisent que vous êtes des binômes inconnus ils augmentent le prix de l’excursion. J’espère vous avoir convaincu de découvrir les merveilles de la biosphère de Sian Ka’an.

Jour 5 : Coba et Bacalar

# Pyramides de Coba

Les pyramides de Coba se situent à 50 minutes de route à l’ouest de Tulum. Elles sont moins explorées que Chichen Itza ou les ruines de Tulum. La balade se fait en pleine jungle. Il faut compter 2h pour visiter le site de Coba.

pyramides de Coba pyramides de Coba pyramides de Coba pyramides de Coba pyramides de Coba

La zone archéologique de Coba comporte 4 groupes d’édifices, séparés de plus ou moins 1km à chaque fois (Grupo Coba, grupo Pinturas, grupo Nohoch mul, grupo Macanxoc). Soit un total de 6km de balade.

La zone archéologique de Coba

Il peut être utile de louer un vélo pour 60 pesos/personne si votre planning à la journée est serré. Pour les familles avec des enfants en bas âge un service de location de vélos taxis est à votre disposition.

La zone archéologique de Coba

Sinon, je vous conseille tout comme moi de faire la visite à pieds afin d’explorer cette jungle en profitant pleinement de la faune et la flore. Soyez très attentif au moindre bruit d’arbres qui s’agitent ! Les singes araignées (spider monkey) sont partout dans la forêt.
Cette excursion ombragée est très agréable et se fait très bien à pieds. Vous allez aimer cette forêt luxuriante, dotée de lianes me faisant penser au Cambodge..

pyramides de Coba pyramides de Coba pyramides de Coba

L’entrée vous coûtera 80 pesos par personne et 60 pesos de parking. Sur place, possibilité de prendre un guide pour des explications sur les ruines mayas. Si vous avez un budget serré, ne vous inquiétez pas, le site est doté de quelques pancartes explicatives. Les temples sont très beaux et l’histoire des mayas intéressante. La pyramide principale Nohuch Mul avec ses 42 mètres de haut est très impressionnante.

La pyramide principale Nohuch Mul La pyramide principale Nohuch Mul

N’espérez pas y monter ! C’est désormais interdit afin de préserver la conservation des ruines et pour votre sécurité.

Le terrain de jeux de balles (juego de pelota) est très bien conservé.

juego de pelota juego de pelota juego de pelota

L’utilisation du drone est interdite à l’intérieur du site. Nous avons pu prendre quelques photos et vidéos depuis l’extérieur du site.

La pyramide principale Nohuch Mul  La pyramide principale Nohuch Mul

# Bacalar, la lagune aux 7 couleurs !

En partant de Coba, comptez 3h de route pour vous rendre à Bacalar, situé au sud de la péninsule du yucatan. Choisissez le logement Amaca qui offre un accès direct au bord de la lagune. Le seul inconvénient est l’accès au site car les derniers 500m se font sur une mauvaise route très cahoteuse. Chez Amaca le temps s’arrête ! Nous aurions aimé y rester plus longtemps. Vous logerez dans une cabane sur pilotis très relaxante, bénéficiant d’une vue incroyable, à couper le souffle sur la lagune aux sept couleurs. La cabane est romantique, paisible et très bien aménagée.

logement Amaca à Bacalar logement Amaca à Bacalar logement Amaca à Bacalar logement Amaca à Bacalar  logement Amaca à Bacalar

C’est un endroit écologique. D’ailleurs, l’hôte met à votre disposition des produits bio corps et cheveux qui sentent divinement bon. Le réveil est magique Chez Amaca ! Des kayaks et paddles sont à votre disposition gratuitement.

logement Amaca à Bacalar logement Amaca à Bacalar logement Amaca à Bacalar et vue sur la lagune

Partez de bon matin en maillot de bain et prenez un kayak pour vous rendre au restaurant de l’hôtel « Mia ”pour le petit déjeuner. Le petit déjeuner est copieux et délicieux. Le restaurant bénéficie d’une vue magnfique sur la lagune. Les serveurs sont très aimables. La balade est zen, paisible et durera 20 minutes. Vous ne vous lasserez pas de contempler la lagune, d’écouter le chant des oiseaux et d’admirer ce paysage incroyable qui vous entoure de si bon matin. Un vrai moment de méditation !

Restaurant Mia Restaurant Mia Restaurant Mia

Jour 6 : Bacalar et ses cénotes vus du ciel !

# Cénote Cocalitos

Toute la lagune de bacalar est privatisée et accessible seulement par des accès payants comme le cénote Cocalitos ou par des hôtels. Le lieu est idyllique mais gâcher par cette forteresse grise et non accueillante qui l’entoure à votre arrivée. L’accès au site Cocalitos se fait de 10h à 17h avec un droit d’entrée de 50 pesos mexicain.

cénote Cocalitos

Je vous conseille d’y aller tôt le matin car le lieu est victime de sa beauté. J’ai adoré le paysage au 7 nuances de bleu mais j’ai détesté ce côté trop touristique. Le site est aménagé avec hamacs et balançoires pieds dans l’eau mais vous allez jouer à qui va à la chasse perd sa place. Les gens attendent votre départ pour se ruer sur votre hamac ou balançoire. Je n’ai pas eu de plaisir à me poser.

cénote Cocalitos  cénote Cocalitos cénote Cocalitos cénote Cocalitos cénote Cocalitos

Les bords de la lagune sont des plages d’herbes et non de sable donc inconfortable. Malgré cette cohue touristique, le lieu reste paradisiaque mais encore plus vue du ciel. La nature est vraiment impressionnante à Bacalar ! En commençant par ce phénomène naturel qui se forme au fil du temps dans ses eaux peu profondes et donnent naissance à des stromatolites.

cénote Cocalitos Bacalar   stromatolites Bacalar stromatolites Bacalar

C’est une formation rocheuse calcaire ressemblant à un fossil sous-marin de forme arrondie. Ceux-ci sont protéger à Bacalar. Nous avons lancé le drone afin de pouvoir admirer vue du ciel les 7 fabuleuses nuances de bleu du splendide lagon des Caraïbes. En vue aérienne, les cénotes sous-marins Azul, Esmeralda & Negro dotés d’un bleu nuit profond vous feront penser à celui du Bélize qui se situe non loin de la frontière. Les stromatolites y sont également visible en transparence dans le lagon depuis les airs. Sans oublier le très joli canal des pirates. Le spectacle va vous laisser sans voix !

# Cénote Azul

Le cénote Azul est exceptionnel car il est à ciel ouvert et entouré de forêt. Ce gouffre reflète un bleu nuit profond du à ses 90m de profondeur. C’est le plus sombre des cénotes de Bacalar. Possibilité de s’y baigner mais il n’y a pas plus d’intérêt que cela sur place.

cénote Azul Bacalar

# Les cénotes Esmeralda & Negro

Le cénote esmeralda est caractérisé par sa couleur vert émeraude et le cénote negro par sa couleur sombre voir même noire. Ils sont tous les deux totalement différents. leur couleur respective est dû à leur différence de profondeur.

Vue du ciel, nous pouvons nous rendre compte de ses différences de profondeur en examinant les fameuses 7 nuances de bleu qu’offre la lagune. Je vous propose une balade en bateau à travers cette magnifique eau des Caraïbes afin de découvrir la beauté de chaque Cenote. Le grand tour en bateau avec la visite de chaque cénote coûte environ 250 pesos/personne. N’hésitez pas à négocier !

cénote Azul Bacalar cénote esmeralda&Negro à Bacalar cénote esmeralda&Negro à Bacalar cénote Negro à Bacalar

Bacalar vue aérienne

# Canal de las piratas

Autre option, il est possible de faire la traversée de la lagune en kayak jusqu’au canal de las piratas. Vous contemplerez au plus près le bleu turquoise de ce petit paradis. À vous de voir si vous vous sentez d’attaque ! La météo n’étant pas clémente nous n’avions malheureusement pas pu tenter cette expérience.

.canal de las piratas Bacalar

# Où manger à Bacalar ?

En journée, si vous recherchez un restaurant en bord de lagune, n’hésitez pas à vous poser à la « Playita”. Ici, les cocktails sont délicieux et vraiment pas cher ! La carte vous offrira un large choix. Nous avons adoré les crevettes à la plancha et leur tacos.

la "Playita” restaurant la "Playita” restaurant

Le lieu est très fréquenté, donc attendez-vous à avoir un peu d’attente, le mieux étant de réserver la veille ou le matin. Le cadre est vraiment sympa et branché et bénéficie d’une vue idyllique sur la lagune.

lagune Bacalar

En soirée, le restaurant Nixtamal sera parfaitement vous faire voyager vers un monde enchanteur.

le restaurant Nixtamal le restaurant Nixtamal

Dès le départ, vous franchirez un jardin aux lumières tamisées et doté d’une décoration romantique. Le voyage continuera dans votre assiette avec une viande de qualité cuite à la braise ou au feu de bois accompagné d’un bon vin. Au dessert, vos papilles exploseront après une bouchée dans la cabosse aux 3 chocolats.

le restaurant Nixtamal

L’ambiance cosy et chaleureuse sera accompagnée d’un service irréprochable et d’un groupe de musique de qualité. Attention, une réservation est plus que recommandée ! Le lieu est très prisé.

Jour 7 : Calakmul et les frontières du Guatemala !

# Calakmul ou la cité perdue !

Calakmul est un Joyau perdu au beau milieu de la jungle mexicaine. Ce site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO est une pépite culturelle sur la civilisation Maya. Il a été re-découvert en 1931 seulement par reconnaissance aérienne ! C’est un des sites les plus cachés et les plus sauvages du sud de la péninsule du Yucatan. Il est hors des sentiers battus et donc moins touristique car très excentré.
Comptez 3h15 de route depuis Bacalar. Calakmul est également situé à 35km du nord du Guatemala. Attention, vous allez changer de région. Vous passerez de Quintana Roo à Campeche et serez soumis à un changement d’heure sur votre trajet. Il y a un décalage horaire de 1h ! Vous gagnerez 1h ! C’est à dire qu’à 9h du matin, il sera en fait 8h 😉. Nous sommes partis de Bacalar à 6h du matin pour arriver vers 8h15 à Calakmul. Les contrôles routiers sont plus fréquents dans cette region. Pas d’inquiétude, les autorités font juste leur travail. Ils veulent juste savoir d’où vous venez et où vous vous rendez, puis vous laisse passer.

A l’entrée du site, vous devrez payer 150 pesos par personne pour prétendre à l’accès dans la jungle de Calakmul.

L’entrée franchit, il vous restera 60 km à parcourir en pleine jungle en roulant à 30km/heure.

Calakmul Calakmul

Interdiction de rouler plus vite afin de préserver la vie animale car le site fait parti de la réserve de la biosphère. Sur votre chemin, vous croiserez des animaux comme des fouines, des dindes ocellées bleue, des singes hurleurs ou singes araignées voir même des pumas ou jaguars pour les plus chanceux !

Calakmul dindes ocellées bleue

Sur place, il vous faudra de nouveau payer 80 pesos par personne pour visiter le site. Je vous conseille de prévoir des vêtements amples et long de préférence. Evitez l’anti-moustique si possible pour préserver la biosphère. Attention, il n’y a pas de magasin aux alentours, donc pensez à prévoir de l’eau et des en-cas. Pensez également à faire le plein d’essence avant de partir car il n’y a pas de station aux alentours. Sur place, plusieurs parcours s’offrent à vous. Il y a 3 itinéraires possibles pour visiter Calakmul :
Un court (2h), un moyen (3h) et un long (4-5h). Nous avons opté pour le grand tour et nous avons mis 4h en prenant notre temps (et des photos). Le site possède 3 pyramides sur lesquels il est possible de monter, ainsi que 2 acropoles et les anciennes ruines mayas. La plus grande pyramide atteint 45 mètres de haut. C’est l’une des plus hautes pyramides de la civilisation Maya. Vous allez avoir le plaisir de gravir les marches et d’admirer, une fois en haut, la vue à 360 degrés qui s’offre à vous sur une jungle luxuriante à perte de vue !

Calakmul Calakmul

Au loin, nous avons eu de la chance de voir des singes hurleurs avec leurs petits, perchés tranquillement dans les arbres. Soyez attentif !

singes hurleurs Calakmul singes hurleurs Calakmul singes hurleurs Calakmul singes hurleurs Calakmul singes hurleurs Calakmul

Contre toute attente, nous avons fais une autre belle rencontre au sommet de cette pyramide. Les blogueurs d’Un Tour dans le Sac m’ont reconnu! Une rencontre improbable, dans une cité perdue aux frontières du Guatemala. Ils étaient en plein tour du monde.

rencontre de bloggers a Calakmul

Nous avons eu le plaisir de faire connaissance et de les faire avancer un petit peu dans leurs aventures en les prenant dans notre véhicule pour les accompagner jusqu’à Xpujil, mais aussi pour leur plus grand plaisir à la cueva de murcielagos. Le monde est vraiment petit !

De cette pyramide, vous jouirez également d’une vue sur la 2eme grande pyramide. Les 2 plus grandes pyramides se situent dans les structures 1 & 2.

Calakmul Calakmul Calakmul

Aux alentours, les anciennes fondations correspondent en majorité à des habitations de familles, ornées avec de jolies couleurs rouge et ocre. Le site comporte aussi un terrain de balle Maya très bien conservé. Tout au long de votre balade, vous allez être plongé dans une jungle luxuriante.

vestiges à Calakmul vestiges à Calakmul

La nature reprend le dessus ! Nous pouvons le constater avec le vert de la végétation environnante et la mousse qui recouvre les vestiges. Attention où vous mettez vos pieds car vous pourriez tomber nez à nez avec un serpent corail qui peut être très dangereux en cas de morsure.

serpent corail

Je vous souhaite de découvrir ce trésor caché et vous invite à faire le déplacement malgré sa longue distance.

# La cueva de murcielagos

La cueva de murcielagos se situe à 5 min en voiture de la sortie du site de Calakmul, entre le km 105 et 106 lorsque vous allez reprendre la route principale direction Xpujil. Ne loupez pas la pancarte avec les chauves souris !

La cueva de murcielagos

Vous accéderez ensuite à un petit parking. Le prix du billet d’entrée est de 75 pesos/personne. Le site est ouvert de 16h30 à 20h. Chaque jour, un peu avant le couché du soleil, 2 à 3 millions de chauves-souris sortent en 3h de la grotte (qui est un ancien cénote asséché). Elles reviennent dans la grotte le matin vers 7h au levé du soleil. Il n’existe que 2 endroits dans le monde avec autant de chauves-souris dans une grotte :  ici au Mexique et en Malaisie. La grotte héberge 9 espèces de chauves souris classées en 3 catégories (celles qui mangent des fruits, celles qui mangent les insectes et celles qui se nourrissent de nectar et de pollen).

La cueva de murcielagos La cueva de murcielagos La cueva de murcielagos

Vous allez assister à une sorte de danse où les chauves souris créant s’envolent dans un tourbillon, juste sous vos yeux. Elles vont batifoler ensemble juste au dessus de votre tête pour ensuite partir et se dispatcher dans la forêt en quête de nourriture. Le moment est spectaculaire et magnifique ! C’est un spectacle impressionnant car elles ne se heurtent jamais. Il y a une vraie coordination entre elles !
Il est obligatoire de porter un masque pour se protéger des déjections des chauves souris qui contiennent des bactéries nocives pour l’homme afin d’éviter d’en inhaler. Interdiction de mettre du produit anti-moustiques et interdiction d’utiliser un flash.
Le site mérite vraiment un stop en rentrant du site de Calakmul.

# Où loger à Xpujill

A Xpujill, nous vous proposons un séjour chez Arturo. C’est un hôte accueillant et très gentil. Ses logements sont d’une propreté irréprochable. La chambre sera simple, spacieuse avec une literie très confortable. Vous bénéficierez d’une douche chaude avec le linge de toilette à disposition. Le lieu est paisible et sans nuisance sonore aux alentours. Parfait pour une nuit de passage au retour de Calakmul. Le rapport qualité prix est parfait.
Arturo sera également vous conseiller quelques restaurants comme chez  » Veracruzano” au prix très abordables et avec des produits frais. Comptez 250 pesos pour 2 personnes pour les cocktails accompagnés de 6 tacos aux portions généreuses.

Jour 8 : En route pour le nord du Yucatán !

# L’antique cité maya d’Uxmal

Votre Road trip continue avec 5h de route en partant de Xpujil jusqu’à Uxmal. Sur place, prévoyez 80 pesos pour le parking mais surtout un coût exhorbitant de 461 pesos par personne pour accéder à la visite du site. Même tarif que Chichen Itza. Attention, seules le paiement en espèces est accepté ! L’entrée est coûteuse mais le site est incroyablement bien conservé et restauré ! L’ensemble des bâtiments sont magnifiques comme la place d’initiation, le jeu de pelote, le palais du gouverneur et les pyramides.
On imagine ainsi mieux la vie des Mayas dans ce village préservé. La vue offerte du palais du gouverneur sur la cité d’Uxmal et la pyramide du Divin est époustouflante.

L’antique cité maya d’Uxmal L’antique cité maya d’Uxmal la pyramide du Divin la pyramide du Divin  cité maya à Uxmal juego de pelota Uxmal juego de pelota Uxmal palais du gouverneur Uxmal cité maya à Uxmal

Comptez 1h30-2h00 de visite. L’avantage est que cette citée maya classée a l’UNESCO est peu touristique.

A l’entrée, ils sont très stricts car il est interdit de porter sur vous un sac à dos. Seul un sac à main de taille normale est toléré. Ils vous obligeront à les laisser dans le coffre de votre voiture. Idem, interdiction de manger dans le site, seule une bouteille d’eau est tolérée.
Le drone est interdit à l’intérieur de l’enceinte du site mais nous avons pu prendre quelques clichés depuis l’extérieur de ce magnifique village antique.

vue aérienne Uxmal

# Merida

En partant d’Uxmal, je vous offre la possibilité de faire une halte à Merida. A mon goût, la ville n’a pas beaucoup d’intérêt. Je vous conseille de passer votre chemin ou de faire un stop juste pour une nuitée.

Merida

Jour 9 : Le Mexique authentique !

# Cénote Noh mozon

Le cénote Noh mozon se mérite ! Comptez 1h15 en partant de Merida pour nous y rendre. Le chemin pour se rendre au cénote est en terre et remplis de nids de poules sur les derniers 4,5km. La route est très mauvaise. Seuls les motivés s’y rendront ! Sur cette dernière portion de route, Attention de ne pas crever ou rayer votre voiture de location. Le passage est étroit avec de chaque côté des branches d’arbres et de buissons qui frôlent votre véhicule. Mais quelle récompense à votre arrivée !

cénote Noh mozon cénote Noh mozon cénote Noh mozon

Le cénote Noh Mozon est très sauvage et situé au beau milieu de nulle part dans la forêt ! Sur votre chemin, un habitant vous demandera un droit de passage de 50 pesos par personne. Le cénote est également réputé  pour pouvoir y faire de la plongée, d’ailleurs à notre arrivée 3 plongeurs quittaient le site.

cénote Noh mozon

Nous étions seuls au monde à profiter de ce trésor caché aux eaux cristallines. Le meilleur moment pour y aller est que le soleil arrive à son zénith. Les rayons du soleil font ressortir l’eau bleue turquoise du cénote et le sublime. Nous pouvions admirer les reflets de l’eau sur les cavités internes du cénote. C’était merveilleux. Un escalier vertigineux vous permettra de descendre dans le cenote. Pour les plus téméraires, un plongeon de 9m de haut est possible !

cénote Noh mozon cénote Noh mozon

L’eau est vraiment bonne pour s’y baigner (environ 25 degrés). Baignez-vous et prélassez-vous en contemplant ce ciel ouvert qui s’offre à vous. Pensez à prendre un pique-nique sur place. Je vous souhaite un bon dépaysement !

# Izamal, la ville jaune !

Si vous passez à Izamal la ville jaune, arrêtez-vous et montez sur la pyramide de la ville. La vue sur cette ville coloniale jaune doit vraiment y être très belle. L’accès y est gratuit ! Nous n’avons pas eu de chance car il pleuvait à sceaux lors de notre passage. Rendez-vous impérativement dans le magnifique couvent San Antonio de Padua situé en plein centre ville. Vous allez adorer même sous la pluie ! Vous pouvez rentrer dans la cour intérieure et dans la chapelle.

Izamal couvent San Antonio de Padua Izamal couvent San Antonio de Padua Izamal couvent San Antonio de Padua

Une halte s’impose dans ce superbe village plein de charme, contrairement à Merida.

Izamal couvent San Antonio de Padua Izamal la ville jaune ! Izamal la ville jaune ! Izamal la ville jaune ! Izamal la ville jaune !

Possibilité de faire un tour de calèche dans la ville mais pour nous le temps ne s’y prêtait malheureusement pas du tout.

Pour dormir nous vous conseillons de vous rendre à Pisé à l’Hôtel Doralba. L’ avantage est que l’hôtel se trouve à 5min en voiture du site de Chichen Itza et juste en face du célèbre cénote Ik Kil. Très pratique ! Les chambres sont propres et dotées d’un lit king size. Le petit déjeuner très bon sera inclus dans votre tarif.. Bon rapport qualité prix, je recommande !

Jour 10 : La découverte d’une des 7 merveilles du monde !

# La merveilleuse Chichen Itza !

Chichen Itza est une des 7 merveilles du monde moderne ! Après le colisée de Rome, les pyramides d’Egypte, et la cité de Petra en Jordanie nous étions ravis d’ajouter une autre merveille du monde à notre liste !
Sa beauté a tout d’une grande et mérite son statut de merveille.

Chichen Itza Chichen Itza Chichen Itza

Elle est bien sûr Inscrite au patrimoine mondiale de l’UNESCO. Sa visite attire chaque jour beaucoup de visiteurs. Cette zone archéologique Maya est un incontournable quand on se rend dans le yucatan. L’entrée du site vous coûtera tout de même la modique somme de 533 pesos en plus de 80 pesos de parking..
C’est le site Maya le plus grand et le mieux préservé que nous avons visité. Je vous conseille d’y aller tôt, dès l’ouverture pour éviter les hordes de cars touristiques.
Pensez à prendre de l’eau car le soleil est écrasant !
La cité maya possède de nombreux bâtiments en plus de la superbe pyramide comme un immense terrain de jeu de balle, un observatoire, un marché, une plateforme de Venus, un groupe de 1000 colonnes, une église, des couvents et bien d’autres. Le terrain jeu de balle de Chichen Itza est le plus grand de toute la meso-Amérique.

juego de pelota à Chichen Itza juego de pelota à Chichen Itza vestiges maya à Chichen Itza juego de pelota à Chichen Itza vestiges maya à Chichen Itza vestiges maya à Chichen Itza vestiges maya à Chichen Itza juego de pelota à Chichen Itza

Le site comporte également 2 cénotes sacrés.

cénote sacré à Chitchen itza cénote sacré à Chitchen itza

Pour les Mayas, les cénotes faisaient le lien entre le monde des morts (souterrain  et leur monde. Ils y faisaient des offrandes y compris des sacrifices humains. Sur le chemin pour se rendre aux cénotes, comme partout dans le site, de nombreux exposants de souvenirs se succéderont. Les mexicains ne forcent pas à l’achat. Ils sont gentils et respectueux.

# Cénote Ik Kil

De l’hôtel Doralba, vous pouvez vous rendre à pieds au Cenote Ik Kil. Le cénote est très beau avec sa végétation luxuriante, ses lianes et les petites cascades d’eau qui l’entourent mais je ne conseille pas forcément sa visite.

Cénote Ik Kil

Cela fut pour moi une grosse déception. Le lieu est beaucoup trop touristique ! L’entrée vous coûtera 150 pesos.

Il se situe en plein milieu d’un complexe hôtelier. Il est beau car à ciel ouvert mais il perd 90% de son charme avec son aménagement bétonné. C’est à mes yeux un cénote municipal ! Il convient parfaitement aux familles avec enfants en bas âge. La baignade est surveillée par des maîtres nageurs. Vous aurez la possibilité de sauter ou de plonger à des endroits dédiés et surveillés par ces derniers. Du coup, il est très bruyant.

Cénote Ik Kil Cénote Ik Kil Cénote Ik Kil Cénote Ik Kil

De nombreux casiers seront à votre disposition pour y déposer vos effets personnels. Si jamais vous perdez la clef, il vous en coûtera 250 pesos. Le gilet de sauvetage est obligatoire. Je vous laisse le découvrir et vous faire votre propre opinion. Bonne visite.

# Hacienda Oxman

Le cénote Oxman peut être visité lors de votre passage à Vallodoid.

Il est très fréquenté mais le spot reste tout de même à l’état sauvage contrairement au cenote Ik Kil. Nous avons adoré nous lancer et nous balancer à la corde en partant de la plateforme pour finalement finir par un plongeon dans l’eau.

cénote Oxman cénote Oxman

L’endroit est très bien bien aménagé et authentique. Le cénote est bondé mais ressemble moins à une piscine municipale. Vous profiterez d’une hacienda, d’un restaurant et d’une piscine attenant au cenote. Le lieu est jeune et branché. Il vous en coutera 120 pesos. Possibilité de privatiser le cénote pour lancer le drône mais inutile et sans intérêt pour ma part.

# La charmante Valladolid

Bienvenue à Valladolid ! Cette charmante ville coloniale ne vous laissera pas indifférent. Elle est située non loin de Chichen Itza,

Valladolid ! Valladolid ! Valladolid !

C’est un point de passage incontournable lors de votre viyage au Yucatan. Elle bénéficie de nombreux atouts comme sa place principale nommée Parque Francisco Canton Rosado, le Monastère San Bernadino de Siena, la Cathédrale San Gervasio, l’église de San Servacio et bien d’autres.

Valladolid ! Valladolid ! Valladolid !

Je vous laisse le plaisir de vous informer seul sur l’histoire de chaque monument. Mon but étant de vous aider dans la programmation de votre road trip et non de vous donner un cours d’histoire, que vous aurez le plaisir de découvrir par vous même lors de vos visites. Valladolid, Je vous laisse aussi flâner et déambuler dans les rues tout en admirant les nombreuses façades colorées des maisons de type coloniale. Le centre ville est très animé avec de nombreux restaurants, cafés, boutiques pour le shopping ou encore des hôtels.

# Où manger à Valladolid ?

Sans hésitation, je vous conseille le restaurant El méson del Marqués ! Il est situé en plein cœur de la ville. Le cadre au décor colonial est vraiment magnifique. L’hacienda dégage une atmosphère reposante avec son patio végétal, ses arcades et le doux bruit de l’eau provenant de la fontaine centrale.

El méson del Marqués ! El méson del Marqués !

Le restaurant est très classe avec un service de qualité et la nourriture y est excellente. Vous allez apprécier le show des serveurs pour les plats flambés juste devant vos yeux et rien que pour vous ! Essayer le poulet flambé au brandy et en dessert la crêpe flambée à la pomme !

El méson del Marqués ! El méson del Marqués ! El méson del Marqués ! El méson del Marqués !

Vous m’en direz des nouvelles. Nous avons essayé également le poulpe qui était tout autant divinement bon. Pour la covid, les serveurs ont des règles d’hygiène très strictes. En plus du gel hydro alcoolique, ils vous serviront avec une charlotte, un masque et une visière. Soyez rassuré à ce sujet. ils prennent même votre température avant de vous installer à une table. Nous avons été tellement conquis, que nous y sommes retournés le lendemain pour essayez leur petit déjeuner.

El méson del Marqués ! El méson del Marqués ! El méson del Marqués !

Le restaurant vous offrira de bon matin un réveil doux et paisible. Le seul bémol, comme dans tous les restaurants mexicains, étant le fait que les serveurs sont très rapide pour débarrasser à peine votre assiette finie. Attention, au mexique il est important de toujours donner un pourboire qui sera ajouté à la note. Vous déciderez vous-même sur le terminal de CB si souhaitez laisser 10, 15, ou 20% de l’addition. Bon appétit !

Jour 11 : Suytun et Ek Balam

# La beauté du cénote Suytun

Lors de votre passage à Valladolid, ne loupez surtout pas le magnifique cénote Suytun. Il se situe seulement à 15min de route du centre ville.

cénote Suytun

Je vous conseille d’y arriver tôt pour éviter la foule touristique. L’accès est limité à 1h pour 150 pesos.

C’est le cénote le plus instagrammable et spectaculaire !

cénote Suytun cénote Suytun

Les gens font la queue juste pour le cliché. Dès le début, vous en prendrez plein les yeux ! Vous bénéficierez d’une vue d’ensemble de cette superbe cavité sous-terraine. Sa plate-forme arrondie au centre donne au cénote une ambiance sacrée. Juste au dessus de celle-ci, les rayons du soleil pénètrent par un puit de lumière. Cette lueur semble venir de l’au-delà. C’est comme une bénédiction de Dieu ! Cette lumière rend l’eau du cénote d’un bleu hypnotisant. Les stalactites au dessus de votre tête sont également impressionnants et magnifiques. Le cénote Suytun bénéficie d’un décor plus que magique !
Si vous désirez vous baigner,, le port du gilet est obligatoire. L’eau y est froide. Je vous souhaite un bon rafraîchissement et une belle visite !

# Le site archéologique d’Ek Balam

En route pour le nord de la péninsule du yucatan. Il vous faudra seulement 35min de voiture en partant du cénote Suytun jusqu’à Ek Balam. Le prix d’entrée est de 423 pesos. Ce site archéologique Maya est très bien conservé mais assez petit. Les architectures mayas sont très belles et bien rénovées. Les fresques et bas reliefs sur la plus grande pyramide sont exceptionnelles.

site archéologique d’Ek Balam site archéologique d’Ek Balam site archéologique d’Ek Balam site archéologique d’Ek Balam site archéologique d’Ek Balam

Du haut de ses 35m, elle offre une très jolie vue à 360 degrés sur la jungle et le site d’Ek Balam. Cette citée Maya comporte au total 3 pyramides.

site archéologique d’Ek Balam site archéologique d’Ek Balam

Cela nous fait penser à un mini Calakmul. Ek Balam bénéficie de son propre cénote appelé X Canché. Un droit de visite de 170 pesos vous sera demandé. Ayant déjà visité de nombreux cénotes lors de mon road trip, nous avons fait l’impasse. Apparement, il serait vraiment très beau. Comptez 1h de visite.
Après avoir apprécié Ek Balam, nous vous proposons de continuer la route est de prendre l’air marin à Las Coloradas et Rio Lagartos.

Jour 12 : Rio Lagartos et Las Coloradas

# La réserve naturelle de Rio Lagartos

Rio Lagartos est un charmant petit port de pêcheurs. C’est le point de départ de nombreuses excursions en bateau permettant de découvrir la réserve naturelle de la biosphère de Rio Lagartos.

La réserve naturelle de Rio Lagartos La réserve naturelle de Rio Lagartos Rio Lagartos

De nombreux guides vous solliciterons et vous proposerons une excursion au minimum de 2h. Le prix du bateau est de 1000 pesos. Vous embarquerez à 6 personnes max sur le bateau. Cela vous permet de réduire le coût de l’excursion. Sinon, optez pour un bateau privé rien que pour vous. À vous de voir ! Le Capitaine vous fera découvrir la faune et la flore.

Le port de pêche de Rio Lagartos regorge de mouettes, pélicans et cormorans qui crieront et volerons autour de vous à l’affût d’une miette de nourriture. Le spectacle est magique ! Cela amusera les grands et les petits.

port de pêche de Rio Lagartos port de pêche de Rio Lagartos port de pêche de Rio Lagartos port de pêche de Rio Lagartos port de pêche de Rio Lagartos port de pêche de Rio Lagartos

Il est 8h du matin, heure à laquelle la lagune est la plus calme et la moins venteuse. A cette heure-ci, vous avez de fortes chances de bénéficier du soleil. En route pour de belles aventures et rencontres avec de nombreuses espèces d’oiseaux comme les cormorans, pélicans, aigles pêcheur, flamants roses, espatila rosa, hérons et mouettes ainsi que des crocodiles !

La réserve naturelle de Rio Lagartos La réserve naturelle de Rio Lagartos La réserve naturelle de Rio Lagartos La réserve naturelle de Rio Lagartos La réserve naturelle de Rio Lagartos La réserve naturelle de Rio Lagartos La réserve naturelle de Rio Lagartos La réserve naturelle de Rio Lagartos

Le capitaine prévoit du poisson (caché dans son bateau) pour que vous puissiez nourrir les rapaces et les crocodiles. C’est très amusant ! Cela permet d’avoir de beaux clichés photos et de les voir au plus près.

La réserve naturelle de Rio Lagartos La réserve naturelle de Rio Lagartos La réserve naturelle de Rio LagartosLa réserve naturelle de Rio Lagartos

Pendant votre tour, vous débarquerez du bateau et irez à la rencontre des flamants roses. Cette belle rencontre se mérite ! Vous vous enfoncerez dans une vase argileuse jusqu’au mollet. Ce parcours est très amusant ! Cette épreuve digne d’un Koh Lanta sera récompensée par la belle découverte d’un groupe de flamants rose. Il vous faudra rester à l’écart de ces derniers et être le plus discret possible afin de ne pas les perturber. Belle expérience !

La réserve naturelle de Rio Lagartos La réserve naturelle de Rio Lagartos La réserve naturelle de Rio Lagartos   La réserve naturelle de Rio Lagartos La réserve naturelle de Rio Lagartos La réserve naturelle de Rio Lagartos

Ensuite, direction les bains Maya ! Vous allez vous sentir comme un maya en vous recouvrant d’argile blanche. C’est un spa au naturel ! Le but étant de laisser l’argile sécher complètement pour bénéficier de l’efficacité des vertus ancestrales de ce bain d’argile.

bain Maya Rio Lagartos bain Maya Rio Lagartos bain Maya Rio Lagartos

Vous sécherez à l’air libre le temps de vous rendre jusqu’au golfe du Mexique et de procéder à un 1er rinçage dans l’eau bleue turquoise qui vous y attend.

bain Maya Rio Lagartos bain Maya Rio Lagartos

Belle excursion que je conseille même si le prix reste un peu élevé.

# Les salines de las coloradas

Las Coloradas est un immense site de production et d’exploitation de sel. La couleur rose des bassins est due aux crevettes et algues roses qui se développent dans cet environnement très salés. Cette couleur rose bonbon est magnifique et incroyable !

Les salines de las coloradas Les salines de las coloradas Les salines de las coloradas Les salines de las coloradas Les salines de las coloradas

Veillez toutefois à faire cette visite par un ciel bleu ensoleillé si possible ! Sinon, vous risqueriez d’être déçu et ne pas voir les couleurs escomptées. Las Coloradas est une propriété privé. Il vous en coutera 300 pesos pour prétendre à se balader au milieu des salines. Je trouve ce prix vraiment excessif ! Possibilité de faire de beaux clichés à l’entrée du site. La vue aérienne sur les salines est incroyable !
Attention, Il est interdit de faire voler un drêne à l’intérieur du site car c’est une propriété privée. Nous avons pris quelques clichés depuis l’extérieur et n’avons pas été déçu de la beauté du paysage. Le contraste des couleurs entre Las coloradas d’un côté et l’océan de l’autre est magnifique et époustouflant.

vue aérienne Las Coloradas vue aérienne Las Coloradas

# Où dormir à Las Coloradas ?

Nous vous proposons La casa de Jade qui est un écrin de dépaysement et de tranquillité.

la casa de Jade logement

Les cabanes très cosy sont décorées avec goût. Elles sont semi-ouvertes et fermées par une moustiquaire. Vous allez avoir la sensation de dormir à la belle étoile. La mer se trouve à quelques minutes à pieds du logement. Pour vous endormir, vous serez bercés par le bruit des vagues au loin et le vent. Le site est bien aménagé avec hammac, balançoires, attrapes rêves etc… un jardin zen tropical doté de sable blanc vous accueillera.

la casa de Jade logement la casa de Jade logement la casa de Jade logement

Vous allez apprécier marcher pieds nus dans le sable. Petit plus, chaque cabane bénéficie de sanitaire privé doté d’une clef et d’un cadenas (douche et toilette). Vous allez vivre un moment d’évasion au moment de vous doucher : la tête de douche est un joli coquillage. Vous vous prendrez pour une vahiné ! C’est un réel moment d’évasion très exotique !

la casa de Jade logement la casa de Jade logement la casa de Jade logement

Chaque détail de décoration est étudié jusqu’à la mosaïque très décorative du sol. Votre hôte Mauritio propose de cuisiner pour le petit déjeuner et le dîner. Le repas est copieux et bon mais onéreux. Par contre, n’hésitez pas à siroter quelques cocktails ,installé confortablement dans un hamac. Ils sont vraiment délicieux.

Attention, ne pas oublier l’anti-moustique. L’hôte n’est pas très bavard et peut sembler froid mais il est de bons conseils si vous le questionner.

Il est temps après ce tour de bateau et cette visite des salines de rejoindre Holbox.
Vous allez devoir vous rendre jusque Chiquila ! Comptez 2h30 de route. Atention! Sur cette portion de route le fuseau horaire change à nouveau. Vous allez perdre 1h. Par exemple, à 16h il sera 17h. A Chiquila, vous déposerez votre voiture au parking pour 100 pesos par jour. La traversée Chiquila-Holbox ne dure que 20 minutes. Le billet coûte 440 pesos aller-retour/personne.

Chiquila traversée Chiquila-Holbox

Jours 13 : Holbox !

# La isla Holbox

Holbox est réputé pour être une île très animée et colorée, avec son street art à chaque coin de rue et ses nombreux hôtels, restaurants, stands de street food, boutiques de souvenirs et son marché artisanal. C’est une petite ville à l’ambiance hippie et décontractée où il fait bon vivre.

La isla Holbox La isla Holbox La isla Holbox La isla Holbox La isla Holbox

Holbox est une petite île en terre de glaise facilement inondable en cas de fortes pluies. Les routes y sont cahoteuses avec de gros trous. Certains endroits sont difficilement praticables lors d’intempéries. Nous nous sommes vus traverser pieds nus des routes inondées ! La location d’une voiture buggy peut être très utile et amusante. Attention de ne pas rouler trop vite afin de ne pas éclabousser les piétons.

La isla Holbox

À Holbox, vous ne vous ennuierez pas ! C’est une île touristique. De nombreuses excursions vous seront proposées au départ de l’île comme par exemple la plongée avec des requins-baleines à une certaine période de l’année ou la découverte de la bioluminescence. Possibilité également de faire appel à un tour organisé pour se rendre sur les îles à côté. Par manque de temps, nous ne l’avons pas fait. L’activité principale à Holbox reste tout de même le farniente en  bord de mer tout en sirotant un cocktail à la main ! Les bords de mer sont paradisiaques et à perte de vue.

NDLR : Nous avons adoré notre passage à Holbox. Nous avons eu la chance d’y être à une période où il y avait assez peu de touristes. A priori le site peu perdre de son charme lorsqu’il y a beaucoup de monde car le village est vraiment petit. Pour ceux qui souhaitent un endroit plus sauvage et moins touristique, nous avons eu de très bon échos d’Isla Mujeres.

# Où dormir à Holbox ?

De nombreux complexes hôteliers s’offrent à vous en bord de mer mais nous avons préféré opter pour un Airbnb car beaucoup moins cher et touristique. Nous pouvons vous conseiller le logement Casa Mech. Vous allez adorer y séjourner. Il est très bien situé, à quelques pâtés de maisons du centre ville et du bord de mer, et assez loin des nuisances sonores. L’endroit est très calme. L’hôte Morris et sa sœur sont vraiment accueillants et parlent parfaitement anglais. Morris est un super hôte !

logement la Casa Mech a Holbox logement la Casa Mech a Holbox logement la Casa Mech a Holbox

Chaque matin à 8h, à la réception, il mettra à votre disposition du café et quelques pâtisseries de la région pour le petit déjeuner. La chambre très accueillante est dotée d’un lit king size. Vous allez adorer sa décoration en plus de sa propreté irréprochable. La climatisation est appréciable et les moustiquaires aux fenêtres très utiles. N’hésitez pas à vous rendre au rooftop car il y a une petite piscine. Je ne peux que recommander à 100% ce logement !

# Où manger à Holbox ?

Si vous voulez commencer ou terminer votre journée en beauté,, je ne peux que vous conseiller mon restaurant favori d’Holbox  » Painapol” ! Il nous a été recommandé par Morris, notre hôte, et nous ne regrettons pas de l’avoir suivi. Leur petit déjeuner est réputé pour être copieux, healthy et délicieux. Les assiettes pour le dîner sont incroyablement magnifiques avec une nourriture au top !

restaurant " Painapol” restaurant " Painapol”  restaurant " Painapol” restaurant " Painapol” restaurant " Painapol”

Mention spéciale pour leur mocktails qui sont juste excellents avec une infusion de fleurs comestibles et de fruits ! La présentation est très girly !

restaurant " Painapol” restaurant " Painapol”

Le personnel y est accueillant et cool. Nous avons testé d’autres restaurants mais aucun n’a égalé Painapol. je recommande à 100% également !

# Punta Mosquito

L’isla Holbox vous offre une belle et longue balade à faire les pieds dans l’eau jusqu’à Punta Mosquito. Partez de la jetée d’holbox et empruntez le large et magnifique banc de sable blanc qui mène jusqu’à Punta Mosquito. Comptez tout de même 1h30 pour vous rendre sur ce petit paradis bleu situé à la pointe de l’ile. Malheureusement, vous ne pouvez pas vous y rendre directement en longeant la plage.

Punta Mosquito Punta Mosquito

Le seul accès est la mer ! c’est une zone de conservation des oiseaux ! La zone est protégée et interdite au public. Possibilité d’y apercevoir des flamands roses à certaines saisons, mais aussi des limules (sorte de crabe vieux de 450 milions d’année au sang bleu). Promettez-moi de ne rien toucher et de ne rien ramasser ! Donnez l’exemple et faites du tourisme responsable pour préserver cet endroit naturel. L’endroit est calme, paisible est éloigné de tout. Vous allez vous poser face à la mer des Caraïbes et vider votre esprit. Un vrai moment de relaxation vous attend !

Je vous conseille d’apporter votre crème solaire éco responsable. Protèges ta peau tout en respectant l’océan ! De plus en plus, les marques se mobilisent pour protéger notre planète et les océans (Biotherm water lover, Avene etc….). Ces grandes marques reversent des fonds afin de financer des actions environnementales comme le nettoyage de plage à chaque tube vendu. Alors faites une bonne action pour notre planète !

Attention, je vous conseille de vérifier les marrées avant de partir car l’eau peut vite arriver jusqu’aux cuisses. La balade peut être fatigante pour des enfants ou personnes âgées car elle peut être assez sportive dans ce cas.

Prévoyez un petit en-cas et de l’eau car il n’y a vraiment rien sur place. Punta Mosquito est isolé de la zone hôtelière. C’est une portion de l’île qui est très sauvage et comme son nom l’indique avec beaucoup de moustiques car marécageux.

# Punta Coco

Pour vous rendre à Punta Coco 3 possibilités s’offrent à vous. Soit vous louez une petite voiture de golfe, soit vous vous y rendez à pieds ou alors possibilité d’y aller en petit bateau. Arrivez à Punta Coco, posez-vous à la playa Orion. C’est ma préférée !

playa Orion a Punta coco

Encore une fois, vous serez face à la mer des Caraïbes ! L’endroit est excentré, paisible et sauvage ! A Punta Coco, possibilité de voir des flamands roses à une certaine période de l’année  Prenez une « coco frio » ou une bière au petit bar de la plage et posez-vous ou balancez-vous sur la balançoire au rythme des vagues. Nous avions la plage pour nous tout seul. Un pur bonheur ! Peu de passage touristique à la playa Orion.

playa Orion a Punta coco playa Orion a Punta coco playa Orion a Punta coco playa Orion a Punta coco